Le frelon asiatique envahit le Canada

Quand le frelon asiatique menace les abeilles Canadiennes

Des frelons asiatiques au Canada

Le frelon asiatique géant, que l’on surnomme frelon tueur, s’est récemment frayé un chemin jusqu’en Amérique du Nord. Il a été repéré dans l’état de la Colombie-Britannique depuis l’été dernier. Il existe actuellement une inquiétude croissante concernant cet insecte qui s’installe aux États-Unis et au Canada.

Comme beaucoup de région au Canada, la région de l’Alberta vit au ralenti en temps du Coronavirus, mais depuis l’arrivée du printemps les abeilles se sont remises au travail. Les premiers témoins de leurs activités sont sans aucun doute les apiculteurs. Certains commencent à se faire entendre pour rétablir la vérité autour de ce frelon venu d’Asie, comme par exemple le chef des apiculteurs de la Colombie-Britannique.

Les apiculteurs dans la tourmente à cause du frelon

Apiculteur contre frelon

La présence du frelon asiatique sur les terres Canadiennes inquiète. En effet, au-delà de tous les articles à sensation, les provinces de l’ouest Canadien produisent plus de 80 % du miel du pays. L’état d’Alberta, représente plus de 40 % de cette production. La venue de ce nouveau prédateur asiatique n’est donc pas vue d’un bon oeil dans la région.

Le journal du New York Times a récemment publié un article qui montre les tas de cadavres d’abeilles laissés par les frelons asiatiques attaquant des ruches.

Les principaux dangers du frelon asiatique

Le principal problème des frelons asiatiques, c’est qu’ils envahissent les ruches et décapitent toutes les abeilles, afin de se nourrir, en seulement quelques heures. Les experts s’inquiètent de la possibilité qu’ils se répandent dans toute l’Amérique du Nord. Si cela se produit, ils pourraient décimer toutes les populations d’abeilles déjà fragilisées par les pesticides. Ceci affecterait sans aucun doute la production de cultures d’abeilles vivrières. Le frelon asiatique étant le plus gros frelon du monde, il se nourrit uniquement d’autres insectes et les abeilles sont les proies les plus faciles à capturer.

C’est également un danger pour l’homme, en effet les frelons tuent plus 50 personnes par an, rien qu’au Japon. Les piqûres du frelon asiatique à répétitions, qui percent sans problème l’équipement des apiculteurs, sont assez venimeuses pour être létales pour l’homme.

L’arrivé des frelons mortels au Canada

On ne sait pas encore comment ils sont arrivés en Amérique du Nord, mais on sait que les insectes sont fréquemment transportés dans des cargaisons de livraisons internationales et sont parfois même transportés délibérément.

Les frelons asiatiques sont originaires d’Asie de l’Est et ne sont habituellement pas agressifs envers les humains, mais ils attaqueront s’ils sont dérangés ou s’ils se sentent en danger. Les récents témoignages de personnes ayant été piqués comparent sa piqûre à un poignard chauffé à blanc.

Comment se protéger contre le frelon asiatique ?

Le meilleur moyen de protection contre cet insecte reste le piégeage. Poser un piège à frelon asiatique vers son nid et vous verrez instantanément les résultats. En utilisant le bon appât et le bon piège, vous pourrez de nouveau dormir sur vos deux oreilles.

Bien évidemment, toutes sortes de pièges existent sur le marché, mais il est tout de même préférable d’utiliser un piège à frelon asiatique professionnel, vu la dangerosité de cet insecte. Vous trouverez plus d’informations sur le sujet, en lisant cet article : Pourquoi piéger le frelon asiatique au printemps ?

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier