LA GUÊPE COMMUNE (VESPULA VULGARIS)

La guêpe commune est l’espèce le plus répandue de guêpe en France. Elle est classé dans les espèces indésirables dans de nombreux pays à travers le monde. On peut facilement l’identifier grâce à ses bandes noires et jaunes sur l’abdomen. D’une taille relativement moyenne (entre 15 et 25 mm), vous la retrouverez habituellement autour de vos assiettes de nourriture. L’absence de poil permet également de différencier les guêpes des abeilles. Elles possèdent toutes la particularité d’avoir un resserrement au niveau de l’abdomen, qui a fait naître l’expression “avoir une taille de guêpe”.

Ces espèces de guêpes sont dites “sociales”, ce qui signifient qu’elles vivent en colonies. C’est le type de guêpes la plus commune, mais aussi la plus dangereuse à cause de leur comportement agressif. Parmi toutes les espèces de guêpe commune, sa cousine germanique est considérée comme la plus agressive de toute.

Différencier les guêpes des abeilles peut être difficile sans une formation adaptée. Malgré cela, il est vraiment important d’identifier la bonne espèce de guêpes afin de savoir comment réagir face à cela. Plus de 200 000 espèces ont été décrites à travers le monde et chacune possède une particularité différente des autres.

La guepe commune

Dans cet article, nous allons nous intéresser essentiellement aux guêpes communes dites “sociales”. Ce sont celles que vous allez croiser tout l’été et qui risquent de vous gâcher pique-nique et repas en extérieurs. Elles ont l’habitude de fabriquer leurs nids près des habitations et ressemblent un peu à du papier mâché marron qui aurait été mis en boule. Pour ce faire, la guêpe fabrique une pâte à partir de bois mélangé à sa salive. Elle récolte ses ingrédients en broyant du vieux bois et de l’écorce grâce à ses mandibules puissantes. La facilité de conception des nids leur permet de les créer n’importe où et de prendre n’importe qu’elle forme suivant le support. C’est pourquoi on peut retrouver des nids de guêpes dans des lieux insolites comme un plafond de cabanon, une cheminée ou encore une boîte aux lettres. Tous les ans, le même rituel ce poursuit, les guêpes abandonnent leur nid vers la fin de l’été et en reconstruisent un nouveau. Tous ces nids sont en fait à usage unique et ne seront plus jamais recolonisés.

LE CYCLE DE VIE DE LA GUÊPE

Contrairement aux abeilles, aux fourmis ou à tout autres insectes sociaux, les sociétés de guêpes sont annuelles. C’est au printemps que la femelle fécondée de l’année précédente fonde une nouvelle société. Elle choisit alors un emplacement plus ou moins aléatoire et commence la fabrication des premiers alvéoles de ce qui sera son nid pour le reste de l’année.

La guêpe alors devenue reine, dépose ses premiers œufs pour élever les larves qui en sortiront rapidement. Une fois développées, ces larves deviendront des ouvrières stériles qui continueront la fabrication du nid et approvisionneront la colonie tout entière.

Afin de nourrir les larves, les ouvrières et autres guêpes adultes capturent une quantité très importante d’insectes (mouches, moucherons, chenilles, moustiques etc.).

C’est à partir de ce moment-là que la reine se consacrera exclusivement à la ponte des oeufs. Les œufs ne donneront des mâles et des femelles fertiles qui seront fécondées qu’à la fin de l’été pour assurer la pérennité de l’espèce.

Mais dès que les températures descendent toute la colonie disparaît. Seules les femelles qui ont été fécondées hivernent dans un abri de fortune naturel.

COMMENT SE PROTÉGER DES GUÊPES ?

Comme tout animal sur la planète, les guêpes ont leur rôle à jouer dans notre écosystème. Mais il est préférable de se prévenir de ces insectes avant que la situation ne devienne incontrôlable. Pour éviter que les guêpes ne perturbent votre été, vous pouvez dans un premier temps faire le tour de votre habitation pendant les premières lueurs du printemps. Recherchez des guêpes ou des nids en construction et détruisez-les avant qu’il ne soit trop tard.

Les guêpes sont à la recherche d’aliments riches en protéines afin de nourrir leurs larves. Evitez donc de laisser des aliments pour vos animaux de compagnie ou des restes de repas à l’extérieur. N’employez pas non plus des produits qui répandent une odeur comme du parfum ou des désodorisants.

Evitez également de marcher pieds nus sur votre pelouse surtout à la fin de l’été, lorsque les guêpes sont plus nombreuses et très agressives.

Utilisez un piège à guêpe efficace

Il existe plusieurs modèles de pièges qui sont vendus dans les centres de jardinage et autres magasins, mais leur rapport qualité/prix laisse souvent à désirer. De plus, ils ne garantissent pas des captures de guêpes efficaces ou de garantie constructeur. Le seul piège à guêpe efficace et garantie pendant 5 ans est le piège à guêpe Easy Trap. Il vous permettra de piéger les guêpes facilement et économiquement grâce à son système innovent et unique de piège.

L’ajout d’un appât à guêpe professionnel dans un piège accroît grandement son efficacité. Par contre, il faut absolument éviter de capturer des abeilles. Seul un appât à guêpe possédant un répulsif à abeilles est recommandé pour l’utilisation des pièges à guêpe. Les pièges appâtés peuvent augmenter la circulation des guêpes. Il faut donc les installer loin des aires de jeu pour enfant ou autres endroits très fréquentés. Les pièges peuvent ainsi servir à éloigner les insectes des endroits sensibles.

Fermer le menu
×
×

Panier