Faire la différence entre guêpe et frelon

Comment faire la différence entre une guêpe et un frelon ?

Il n’est pas souvent évident de faire la différence entre une guêpe et un frelon. En effet, ces 2 espèces appartiennent au même groupe : les guêpes sociales. Parmi les milliers d’espèces de guêpes vivant dans notre pays, seule une vingtaine sont sociales. C’est à dire que seule une vingtaine vivent dans une société d’individus bien distincts. La guêpe germanique, le frelon et la guêpe commune en fond partie.

Toutes ces espèces ont la même méthode de confection des nids. Ils sont généralement faits de bois écrasés placés dans le sol, dans les arbres ou sous les toits. Il n’y a que les reines qui arrivent à subsister tout l’hiver pour reconstruire une colonie au printemps.

La guêpe

Une guepe sur du bois

Les guêpes sont de la race des “Hyménoptères” et possèdent 4 ailes transparentes bien reconnaissables. Les ailes inférieures sont plus petites et sont couplées aux ailes supérieures.

Les guêpes sont carnassières, d’où leur intérêt pour s’installer à nos tables en pleine saison chaude. Elles sont aussi insectivores et affectionnent particulièrement les moustiques, les larves d’insectes, les mouches et les chenilles. Certaines espèces, dont la guêpe commune et la guêpe germanique, sont surtout attirées par le sucre. C’est pourquoi il est facile de mettre en place et d’utiliser des pièges à guêpe contenant de la bière, du sirop ou tout autre appât à guêpe industriel.

Car en effet, il n’en reste pas moins que les guêpes sont agressives. Elles deviennent habituellement très gênantes lorsque le nid se trouve à proximité d’une habitation. C’est à ce moment là que les ouvrières, qui sont en fait les gardiennes du nid, attaquent dès qu’elles perçoivent des vibrations dans l’air. Lorsque elles passent à l’attaque, les guêpes se dirigent tout dard devant, vers tout être vivant ou tout objet émettant une vibration. Si le nid est arraché de son support ou écrasé, la défense est alors immédiate et agressive, car la totalité des ouvrières quittent le nid pour le défendre.

Le frelon

Un frelon sur du bois

Le frelon est également un “Hyménoptère”, un excellent prédateur d’insectes, mais il peut également se nourrir d’aliments liquides et sucrés. La femelle mesure entre 25 et 35 millimètres et elle est équipée d’un aiguillon massif et d’ailes de couleur orange. Les mâles et les ouvrières sont de taille plus modeste.

C’est au printemps que les reines ayant réussi à survivre à l’hiver partent à la construction d’une nouvelle colonie. Les lieux de nidification peuvent être variés, un arbre, un trou dans un mur ou même une botte de foin peuvent tout à fait les satisfaire. Chacune des reines développera sa propre colonie en établissant un nid fait de bois mâchées.

Le frelon européen (contrairement à son cousin asiatique) protège notre jardin de nombreux parasites comme les guêpes, les mouches, les chenilles et les araignées. Il aime également se délecter de la pulpe de fruits trop mûrs, ainsi que le goût du nectar des fleurs, ce qui en fait également un bon pollinisateur.

Reconnaître une guêpe et un frelon

Les guêpes et les frelons sont de couleur à prédominance jaune avec des rayures noires sur l’abdomen. La principale différence réside dans la première partie de leur abdomen, leur buste et leur tête. Les pattes des guêpes sont généralement de couleur jaune. La poitrine et la tête des frelons s’étendent d’un brun rougeâtre à un brun foncé alors que les guêpes communes ont le buste rayé de jaune et de noir.

La seconde grande différence entre la guêpe et le frelon est sans aucun doute la taille. Chez les guêpes, les ouvrières et les mâles peuvent mesurer jusqu’à 15 mm. Mais les frelons sont largement plus grands que les guêpes, les ouvrières et les mâles pouvant mesurer jusqu’à 28 mm !

 

Laisser un commentaire

Fermer le menu
×
×

Panier